Voir la version Web
11 août 2020
2e versement
Paiement des cotisations professionnelles
Dans le cadre de l'inscription annuelle, vous avez fait le choix d'acquitter le paiement des cotisations professionnelles en deux versements. Prenez note que la date d'échéance du deuxième versement est le 1er septembre 2020, à 23 h 59.  

Si vous avez déjà procédé au paiement, veuillez ignorer ce message.
Paiement par carte de crédit
Conséquemment, si vous avez sélectionné le paiement par carte de crédit, la Chambre effectuera le prélèvement du 2e versement le 1er septembre 2020 au lieu du 30 juin 2020. Assurez-vous que toute l'information nécessaire permettant le paiement du deuxième versement soit à jour au 1er septembre 2020. 

Dans le cas où des informations à votre carte de crédit (Visa ou MasterCard) changent ou expirent, vous devez modifier ces informations en ligne, avant le 1er septembre 2020, en accédant à l'Inforoute notariale (Votre dossier / Votre dossier administratif / Inscription annuelle – Cotisations). À partir du portail de l'inscription annuelle, cliquez sur Inscription annuelle – Paiement cotisations / Inscription 2020 et paiement / Modifier carte de crédit.
Note : Pour des raisons d'efficacité et pour éviter des coûts supplémentaires, les dates d'échéance n'ont pas été modifiées sur le portail transactionnel en lien avec l'inscription annuelle et le paiement des cotisations professionnelles.
Paiement bancaire sur le site de votre institution financière
Vous devez procéder au paiement avant la date d'échéance, soit le 1er septembre 2020, et s'il y a lieu, modifier la date de votre paiement si vous aviez programmé un versement automatique sur le site de votre institution financière.
Vous avez des questions ?
Communiquez avec nous : 
Téléphone : 514-879-1793 | 1-800-263-1793 
Courriel : relationsclienteles@cnq.org
NOUS JOINDRE
AVIS LÉGAL
© Chambre des notaires du Québec, 2020. Mention légale : https://www.cnq.org/fr/mentions-legales.html. Les opinions émises dans les textes n'engagent que la responsabilité des auteurs. Le fait qu'un annonceur puisse présenter de l'information, une chronique, une opinion ou un court dossier dans l'infolettre ne signifie pas nécessairement que ces contenus sont endossés par la Chambre des notaires du Québec. Le masculin est utilisé pour alléger le texte, et ce, sans préjudice pour la forme féminine.