Voir la version Web
27 janvier 2020
Nouveau Règlement sur les élections
Conformément à l'article 95.4 du Code des professions, le secrétaire de l'Ordre vous avise que le 2 janvier 2020 le Règlement modifiant le Règlement sur les élections et l'organisation de la Chambre des notaires du Québec a été publié à la Gazette officielle du Québec et est entré en vigueur le 17 janvier 2020.

Vous pouvez également consulter une codification administrative du texte complet du Règlement dans lequel sont intégrées les modifications qui y ont été apportées.
Le Règlement en bref
Tel que mentionné dans La Minute du 12 septembre 2019, les modifications à ce règlement, adopté par le Conseil d'administration de la Chambre, puis approuvé par l'Office des professions vise, entre autres, à se conformer au Code des professions et à la Loi modifiant diverses lois concernant principalement l'admission aux professions et la gouvernance du système professionnel (Loi 11) pour :
Prévoir les moyens de communication permis et les règles de conduite des candidats au poste d'administrateur ou de président ;
Prévoir la rotation des mandats des administrateurs afin d'assurer une continuité des activités et une transmission des connaissances au sein du Conseil d'administration. 
Les grands changements sont les suivants :
Modification de la durée des mandats des administrateurs et du président qui passe de 3 ans à 4 ans (quadriennat) ;
Instauration de la rotation des mandats, une élection aura donc lieu à chaque 2 ans, en alternance ;
Des mesures transitoires sont prévues pour les prochaines élections. Ainsi, tous les postes sont en élection en 2020, mais 4 administrateurs seront élus pour un mandat de 2 ans et ces postes seront de nouveau en élection en 2022 pour un mandat de 4 ans :
2 administrateurs sur les 4 élus du district électoral Métropole ;
1 administrateur sur les 2 élus du district électoral Centre ;
1 administrateur sur les 2 élus du district électoral Ouest.
Il s'agira des administrateurs qui, dans chacun de ces districts, auront obtenu le moins de votes parmi les postes élus.
Le mandat du vice-président est d'une durée de 2 ans afin d'offrir à tous les administrateurs l'opportunité de soumettre leur candidature eu égard à l'alternance des mandats ;
Des critères d'inéligibilité à la fonction d'administrateur, dont celle de président, sont déterminés. Conséquemment, les notaires dans les situations suivantes ne pourront être candidats :
occupe un emploi à l'Ordre ou a occupé un tel emploi au cours de l'année précédant la date fixée pour la clôture du scrutin ;
a été membre du Conseil d'administration ou dirigeant d'une personne morale ou de tout autre groupement de personnes ayant pour objet principal la promotion des droits ou la défense des intérêts des notaires ou d'autres professionnels en général, au cours de l'année précédant la date fixée pour la clôture du scrutin ou, pour un candidat à la fonction de président, au cours des 2 ans précédant cette date ;
a fait l'objet, au moins 60 jours avant la date fixée pour la clôture du scrutin, d'une limitation ou d'une suspension du droit d'exercer des activités professionnelles ; 
a fait l'objet, au cours des 5 années précédant la date fixée pour la clôture du scrutin :
d'une décision disciplinaire lui imposant une radiation ou une limitation ou une suspension de son droit d'exercer des activités professionnelles rendue au Québec par le conseil de discipline d'un ordre professionnel ou par le Tribunal des professions en appel d'une décision d'un tel conseil ; 
d'une décision le déclarant coupable d'une infraction pénale visée à l'article 188 du Code des professions (chapitre C-26) ;
d'une décision d'un tribunal canadien le déclarant coupable d'une infraction criminelle impliquant un acte de collusion, de corruption, de malversation, d'abus de confiance, de fraude, de trafic d'influence ou des gestes ou des propos abusifs à caractère sexuel ; 
d'une décision du tribunal le déclarant coupable d'une infraction criminelle, et qui, de l'avis motivé du comité formé en application de l'article 12 de la Loi sur le notariat (chapitre N-3) a un lien avec l'exercice de la profession ; 
d'une interdiction visée à l'article 55 du Code de procédure civile (chapitre C-25.01) en raison de sa quérulence ; 
d'une révocation d'un mandat d'administrateur de l'Ordre.
Les éléments du bulletin de présentation pour une mise en candidature sont précisés et des règles de conduite pour les candidats sont prescrites ;
Le comité exécutif de l'Ordre est aboli, mais les membres demeurent en fonction jusqu'au début du nouveau quadriennat.
 
Par ailleurs, considérant ces nombreux changements, le Conseil d'administration adoptera incessamment les différentes modifications à la politique encadrant les élections. Les détails entourant les élections de 2020 vous seront transmis au début de février prochain. 
Danielle Gagliardi, notaire
Secrétaire de la Chambre des notaires du Québec
NOUS JOINDRE
AVIS LÉGAL
© Chambre des notaires du Québec, 2020. Mention légale : http://www.cnq.org/fr/mentions-legales.html. Les opinions émises dans les textes n'engagent que la responsabilité des auteurs. Le fait qu'un annonceur puisse présenter de l'information, une chronique, une opinion ou un court dossier dans l'infolettre ne signifie pas nécessairement que ces contenus sont endossés par la Chambre des notaires du Québec. Le masculin est utilisé pour alléger le texte, et ce, sans préjudice pour la forme féminine.